Tout savoir sur la plus-value immobilière

Tout savoir sur la plus-value immobilière

Tout savoir sur la plus-value immobilière!

 

Premièrement, la plus-value immobilère est le bénéfice réalisé par un propriétaire entre le prix d’achat et le prix de vente de son bien immobilier. C’est le notaire qui calcule et déclare le montant de la plus-value lors de la vente. 

Aussi, il est important de mentionner, que celui qui est redevable de la plus-value est le vendeur.

En effet, cet impôt est dû sur la vente d’un bien immobilier: maison, appartement ou bien terrain. La plus-value peut être exonéré ou taxé à 36,2% + les impôts CGS/CRDS d’un montant de 17,2% pour les expatriés.

De plus, la plus-value s’applique dès lors qu’il y a cession du bien immobilier à titre onéreux. Autrement dit, les cessions à titre gratuit comme les donations ou les successions ne sont pas concernées par cet impôts.

Enfin, tout cédant, personne physique, SCI familiale ou autre, sera redevable de cet impôt.

Modalités de taxation de la plus-value

Correction du prix d’acquisition

Ainsi, le fisc prévoit des modalités de calculs qui permettent de limiter la taxation à la plus-value. L’objectif premier est de réduire l’écart entre le prix d’achat et le prix du vente du bien en prenant en compte les différentes charges qui ont pû être générées du fait de l’acquisiton et/ou de la vente.
Frais d’acquisitionil s’agit ici des éventuels honoraires d’agence ainsi que des frais de notaire.
Vous pouvez déclarer au frais réls si vous disposez des justificatifs ou au forfait (7,5%).
Dépenses de construction et d’améliorationIl sera possible de les ajouter au réel si nous disposons de factures, ou au forfait à 15% en l’absence de ceci.
Attention! Nous ne pourrons appliquer ce forfait que si le bien est un bien bâti et qu’il est détenu depuis plus de 5 ans.
Corrections du prix de cessionIl faudra aussi tenir compte des frais de cession: honoraire d’agence, frais de diagnostic, frais de main levée d’hypothèque, honoraire d’architecte et de géomètre.

Les abattements pour une durée de détention de la plus-value.

Tout d’abord, dans le jargon immobilier, nous disons souvent que nous sommes exonéré de la plus-value immobilière au bout de 30 ans. C’est vrai mais approfondissons ce sujet.
Ainsi, l’impôt sur la plus-value immobilière est constitué de l’impôt sur le revenue (IR) et des côtisations sociales. Ces deux impôts ne sont pas taxés sur la même base taxable et n’ont pas le même abbatement en fonction de la durée de détention.
plus-value immobilière
N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur ce sujet complexe et important.

Comment Acheterpourlouer vous accompagne?

Notamment, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les français expatriés, pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

Acheterpourlouer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • sélection des biens
  • financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à distance.
  • simulation fiscale si besoin.
  • signature chez le notaire à distance.
  • gestion du bien.
  • déclaration fiscale

 Acheterpourlouer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien rénové
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Ainsi que, la Nue-propriété
  • et, l’immobilier d’entreprise via les SCPI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez l’article du Petit Journal et la location meublée

Découvrez l’article du Petit Journal et la location meublée

Location meublée : des avantages fiscaux imbattables pour les expatriés en Asie!

C’est le moment de la déclaration fiscale en France et vous souhaitez réduire la note. Investir dans l’immobilier en location meublée est peut-être la solution pour payer moins d’impôts.

 Article du petitjournal

Explications : location meublée

Tout d’abord, dans une location vide, les revenus sont considérés comme des Revenus Fonciers. Et, une fiscalité s’applique pour les non-résidents hors Union Européenne.

Une fois le déficit foncier appliqué si vous êtes au réel, le net imposable se verra appliquer une fiscalité égale à 37,2% et 47,2% pour la tranche supérieure.

En revanche, en location meublée, les loyers perçus relèvent du régime fiscal des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Cela s’explique par le fait que, dans un meublé, le propriétaire bénéficie du statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) ou LMP (Loueur en Meublé Professionnel).

Une déduction de toutes les charges d’exploitation (intérêts d’emprunts, syndic, amortissement du bien, etc) et des frais engagés (travaux, assurance, abonnement internet, etc) si vous optez pour la déclaration au régime réel simplifié. 

Ainsi vous diminuez fortement voire effacez totalement pendant quelques années l’imposition de vos revenus locatifs.

 

Quelques contreparties 

Ainsi, l‘administration fiscale en échange de ces avantages demande quelques contreparties :

  • Vous devrez tenir une comptabilité et avoir recours à un expert-comptable.
  • Pour être qualifié de meublé, un logement mis en location doit comporter au minimum certains meubles pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement.

 

location meublée en France 

 

D’autres avantages

Pour un même bien, celui-ci se louera entre 10% et 30% plus cher s’il est loué meublé que s’il est vide.

Ainsi, cela s’explique par le fait que, dans le cadre d’une location meublée, le propriétaire offre un service supplémentaire (un logement clé en main, habitable de suite). Il crée donc une valeur perçue plus importante. La rentabilité de votre investissement n’en sera que meilleure !

Vous souhaitez en savoir plus ?

Acheterpourlouer, l’agent immobilier des expatriés, vous accompagne en 4 étapes pour réaliser votre projet de location meublée.

1/ La sélection du bien 

Nous vous conseillons dans la sélection de votre bien et finançons 100% votre bien locatif via nos partenaires bancaires.

2/ La décoration

Nous meublons et décorons votre appartement selon les tendances actuelles.

3/ La location longue durée

Nous louons votre bien et vous garantissons ainsi un loyer stable et tout inclus.

Nous sommes votre locataire ! Ce qui implique une gestion complète du logement, aucune vacance locative et une garantie de vos loyers.

4/ La comptabilité et la déclaration fiscale

Notre partenaire expert-comptable réalise votre comptabilité et prépare votre déclaration fiscale 

Comment AcheterpourLouer vous accompagne?

 

Tout d’abord, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les expatriés français à Hong Kong pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

Nous sommes une plate-forme qui permet à ses clients d’investir dans l’immobilier en France depuis Hong Kong et l’Asie.

Acheterpourlouer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • La sélection des biens
  • Le financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à HK
  • La simulation fiscale si besoin
  • La signature chez le notaire à HK/Asie ou en France
  • La gestion du bien
  • La déclaration fiscale

 Acheterpourlouer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien rénové
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Nue-propriété
  • Immobilier d’entreprise via les SCPI

Enfin, Acheterpourlouer associe technologie, humain et suivi de qualité pour fluidifier chaque étape de l’investissement immobilier en France depuis l’Asie.

Prix de l’immobilier ville par ville: Paris 20ème à 9 210 euros

Prix de l’immobilier ville par ville: Paris 20ème à 9 210 euros

Prix de l’immobilier ville par ville: Paris 20ème à 9 210 euros!

 

Prix m² à Paris 20ème à 9 210 euros:

Tout d’abord, Paris 20ème, l’arrondissement idéal pour les familles, est un marché de qualité et porteur. Le quartier le plus demandé se situe au sud de l’arrondissement, à la limite du 11e, autour de la rue de Bagnolet et du métro Alexandre Dumas.

Plus au Nord, à Saint-Fargeau et près du cimetière du Père-Lachaise, il y a de la demande. Ce sont des quartiers arborés, à la fois dans Paris et en même temps avec un côté village.

Par ailleurs, signalons que dans le 20ème arrondissement l’offre de logements disponibles n’est pas très large, d’autant plus que c’est un arrondissement très recherché. Plusieurs quartiers qui deviennent de plus en plus bobos sont très demandés.

 

Qu’est-ce qui fait la particularité de Paris 20ème arrondissement ?

La particularité du 20e arrondissement ce sont ses prix immobiliers. Ceux-ci sont moins élevés que pour le reste de Paris. En effet, le 20ème arrondissement est un des arrondissements de Paris avec les prix au m2 les moins chers.

Aussi, la plupart des biens sont à la portée d’une famille de cadres moyens ce qui est rarement le cas dans Paris. La popularité du 20ème est renforcée par les nombreuses infrastructures scolaires et les commerces de proximité. Le 20ème est aussi un arrondissement parisien à part grâce à sa mixité culturelle. Les gens s’entendent bien, un esprit de cohésion se distingue par rapport à d’autres arrondissements.

Des projets d’infrastructure impactant le marché immobilier sont-ils à noter dans Paris 20ème ?

Premièrement, il y a plusieurs projets d’urbanisme organisés sous la tutelle de la mairie de Paris. L’organisation de certains quartiers est repensée pour améliorer le quotidien de ses habitants. C’est le cas notamment à Python-Duvernois, à la Porte de Vincennes ainsi que dans les quartiers Fréquel-Fontarabie et Saint-Blaise.

Les prix immobiliers de ces quartiers vont augmenter à l’avenir.

Quels sont les prix au m2 ?

Ainsi, les prix moyens du m2 sur l’ensemble du 20e arrondissement vont de 7 000 à 10 500 €. Dans la rue de Bagnolet les prix immobiliers sont dans la moyenne. Le quartier le plus cher se situe autour de la place Gambetta. On y trouve de l’ancien bien entretenu.

De même, le quartier dit « La campagne à Paris » est très recherché et relativement plus cher avec un prix au m2 qui peut monter jusqu’à 12 000 €.

Quels secteurs sont intéressants en terme de rapport qualité/prix pour acheter en ce moment à Paris 20ème ?

En effet, il est conseillé d’acheter près du 11e arrondissement. Les quartiers changent de plus en plus, ils ont déjà beaucoup changé ces dix derniers années.

Aussi, à Belleville, le quartier est encore très populaire mais d’ici 5-10 ans il va complètement changer de face et donc permettre de réaliser de belles plus-values. À Bagnolet, il y a de beaux biens atypiques, des lofts aménagés dans des anciennes entreprises désaffectées. Les prix immobiliers y sont intéressants pour acheter en ce moment.

Qui sont les acheteurs dans Paris 20ème ? 

Le 20ème arrondissement est très famille. Il y a aussi des studios et des célibataires bien sûr. Mais ce sont surtout des couples avec 1 ou 2 enfants qui veulent venir habiter dans le 20e pour les prix au m2 abordables et pour trouver un esprit de village.

Comment Acheter pour louer vous accompagne?

Tout d’abord, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les expatriés français depuis leur pays d’expatriation pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

 

Acheter pour louer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • La sélection des biens
  • Le financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à HK
  • La simulation fiscale si besoin
  • La signature chez le notaire à HK/Asie ou en France
  • La gestion du bien
  • La déclaration fiscale

 Acheter pour louer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien rénové en France
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Nue-propriété
  • Immobilier d’entreprise via les SCPI

 

 

 

 

 

 

Passoires thermiques: A partir du 25 Août 2022, vous ne pourrez plus augmenter les loyers!

Passoires thermiques: A partir du 25 Août 2022, vous ne pourrez plus augmenter les loyers!

Passoire thermique: A partir du 25 Août 2022, vous ne pourrez plus augmenter les loyers!

 

Tout d’abord, nous avons parlé de l’évolution du Diagnostic de Performance Energétique dit DPE, depuis le 1er Juillet 2021. 

Les logements dis « passoire thermique », c’est à dire E, F ou G sont dans la ligne de mire du gouvernement. A partir d’Août 2022, si votre logement est déclaré F ou G, vous ne pourrez plus augmenter le loyer.

Qu’est ce que le Diagnostic de Performance Energétique?

Tout d’abord, le diagnostic de performance énergétique et l’engagement des gouvernements à diviser par quatre les consommations énergétiques des logements d’ici à 2O50. Ceci, a poussé le législateur à prendre des mesures concrètes.

Donc, le diagnostic de performance énergétique (DPE) a été institué par la loi du 9 décembre 2oo4. Il est obligatoire et doit être annexé à la promesse de vente ou à l’acte définitif depuis le 1er novembre 2o06.

Aussi, il donne des indications sur les consommations électriques et thermiques. Ainsi que, sur les émissions de gaz à effet de serre dont elles sont responsables. Les lettres E, F et G sont dites « passoire thermique ».

De plus, depuis le 1er janvier 2011, il doit figurer dans les annonces des biens mis en vente. Jusque, sur les affichettes figurant dans les vitrines des agents immobiliers.

Lire la suite ici

Passoire thermique : définition

Tout d’abord, une passoire thermique, aussi dite passoire énergétique, est un logement dont l’isolation est considérée comme étant nettement trop faible. Ainsi, ce sont des logements qui vont être particulièrement chauds l’été et froids l’hiver et qui seront difficiles à chauffer.

Ainsi, cela peut être le cas notamment des logements sous les toits dont la toiture n’est pas isolée, de logements aux murs fins et aux simples vitrages, ou de manière générale, tout logement mal isolé (sol, plafond, murs). Afin de déterminer si le logement est considéré comme passoire thermique, il convient de mesurer la consommation énergétique du logement. (ce qui était fait sur l’ancien DPE par l’analyse des factures et qui est maintenant fait en consommation théorique à température intérieure fixe en prenant en compte les caractéristiques du logement). Les passoires thermiques vont avoir une étiquette énergie mal notée (entre E et G).

De plus, nous pouvons, au vu de la loi climat que nous allons détailler, nous imaginer que la notion de passoire thermique est amenée à évoluer dans le temps (demande d’isolation plus importante, importance des matériaux etc…). Les critères d’attribution de l’étiquette énergie seront peut-être amenés à changer avec les évolutions techniques et technologiques.

Sans oublier l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz qui vont entrainer une demande locative bien plus forte pour les logements classés dans le podium.

L’obligation pour les propriétaires de maisons énergivores d’effectuer un audit énergétique en cas de vente entrera en vigueur le 1er septembre 2022, a précisé vendredi le ministère du Logement, quelques jours après avoir annoncé son report

Enfin, un dernier point important, l’échéance est désormais fixée. L’audit énergétique obligatoire en cas de vente d’une passoire thermique.

C’est-à-dire une maison classée F ou G en diagnostic de performance énergétique (DPE), devait initialement entrer en vigueur au 1er janvier 2022.

Mais, c’était encore trop tôt pour les diagnostiqueurs, architectes et thermiciens, qui risquaient de ne pas tenir la cadence en début d’année prochaine, avait alerté le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE).

Enfin, Suite à quoi le gouvernement a finalement décidé de reporter la mesure. Elle sera effective au 1er septembre 2022, vient d’annoncer le ministère du Logement.

 

Comment acheterpourlouer vous accompagne?

Tout d’abord, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les expatriés français à Hong Kong et l’asie. Pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

Acheterpourlouer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • La sélection des biens
  • Le financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à HK
  • La simulation fiscale si besoin
  • La signature chez le notaire à HK/Asie ou en France
  • La gestion du bien
  • La déclaration fiscale

 Acheterpourlouer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien à Paris à partir de 500 000 euros
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Nue-propriété
  • Immobilier d’entreprise via les SCPI

 

 

Tout savoir sur les assurances du prêt

Tout savoir sur les assurances du prêt

Tout savoir sur les assurances du prêt!

 

Premièrement, une assurance de prêt immobilier (ou assurancecrédit immobilier) est une garantie financière. L’établissement de crédit exige en pratique à son emprunteur pour lui accorder un prêt immobilier.

En effet, en accordant un prêt la banque prend le risque de ne pas se faire totalement ou partiellement rembourser. Du fait de la plus ou moins forte probabilité d’insolvabilité de l’emprunteur.

C’est pourquoi, elle oblige l’emprunteur à la souscription d’une assurance qui lui garantit le remboursement du capital prêté non remboursé. La banque sera de cette façon indemnisée.

De plus, cette assurance protège également l’emprunteur et éventuellement sa famille puisqu’en cas d’insolvabilité. Cette même assurance remboursera (totalement ou en partie) les mensualités pour ne pas «perdre le bien»en cours de financement.

Aussi, légalement parlant, l’assurance de prêt n’est pas obligatoire. La loi n’impose rien mais en pratique, aucune banque n’accordera (presque) jamais de prêt immobilier sans une assurance.

Enfin, la banque a une obligation d’information envers son futur emprunteur lorsqu’il souscrit une assurance pour un prêt immobilier. En effet, elle devra lui remettre une fiche standardisée d’information (FSI) laquelle comprenant:

  • Les garanties minimales exigées par la banque.
  • Toutes les garanties proposées par l’assurance de la banque.
  • Le coût détaillé dela compagnie d’assurance de la banque.
  • La possibilité donnée à l’emprunteur d’opter pour une autre assuranceque celle de la banque.

Les différents types de garanties

Les garanties obligatoires

1. La garantie décès: En cas de décès de l’emprunteur, l’assurance rembourse à la banque la totalité du capital non remboursé à hauteur de la quotité assurée. Cette garantie minimale est obligatoirement incluse dans le contrat d’assurancecrédit.
Ainsi, dans la plupart des contrats, la garantie décès ne s’appliquera pas quand l’emprunteur s’est suicidé au cours de la première année d’assurance. (sauf si financement résidence principale) Ou encore lorsque l’emprunteur décède entre 70 à 85 ans selon les contrats.
2. La garantie «perte totale et irréversible de l’autonomie» dite PTIA: Cette garantie assure l’emprunteur contre une invalidité absolue et définitive. Elle s’applique lorsque l’emprunteur ne peut plus effectuer les actes du quotidien seul. Et, doit recourir à une tierce personne et qu’il ne peut plus exercer d’activité rémunératrice. L’assurance rembourse dans ce caslà la totalité du capital restant dans la limite de la quotité assurée.
En effet, cette garantie est obligatoirement incluse dans le contrat d’assurancecrédit.

Les garanties quasi-obligatoires

Tout d’abord, ces garanties ne sont obligatoires que lors d’un prêt demandé pour l’achat d’un bien au titre de la résidence principale de l’emprunteur. Dans les autres cas, elles sont tout de même fortement conseillées pour un emprunt immobilier et peuvent être «exigées». Ceci, selon les banques et le profil de l’emprunteur.

La garantie d’invalidité permanente totale dite IPT et la garantie d’invalidité permanente partielle dite IPP

Tout d’abord, pour être mises en œuvre, les garanties d’IPT et d’IPP dépendent d’un taux d’invalidité qui sert à fixer le montant que l’assurance devra rembourser.
-IPT: Lorsque le taux d’invalidité de l’emprunteur est supérieur à 66% celuici est considéré comme en invalidité totale.
En effet, il se retrouverait dans l’impossibilité physique ou morale d’exercer une activité rémunératrice. De façon totale et permanente (donc présumé définitive).
Aussi, à hauteur de ce taux, l’assurance remboursera la totalité du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée. Soit au fur et à mesure des mensualités soit d’un seul coup. La première solution étant plus avantageuse pour la banque, la seconde pour l’emprunteur.
-IPP: Lorsque, le taux d’invalidité de l’emprunteur est compris entre 33% et 66%, celui-ci est considéré comme en invalidité partielle.
Aussi, l’emprunteur serait dans une situation délicate dans laquelle il est susceptible de perdre son emploi. Tout en gardant la possibilité d’en exercer un autre adapté à son état mais moins rémunérateur.
Enfin, à hauteur de ce taux, la banque ne remboursera qu’une partie du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée. Cette partie sera calculée en fonction des revenus de l’emprunteur qu’il continue de percevoir.

Enfin, la garantie d’incapacité temporaire totale de travail dite ITT.

Cette garantie s’applique lorsque l’emprunteur se retrouve dans l’impossibilité totale d’exercer son activité professionnelle. Mais seulement pendant un certain temps.
À partir, du moment où l’emprunteur peut à nouveau exercer une activité professionnelle rémunératrice même partiellement. Donc, la garantie ne s’applique plus. L’incapacité de travail ne peut excéder 1095 jours d’arrêt soit 3 ans à défaut l’emprunteur passerait en invalidité permanente totale après avis d’un médecin.
Aussi, l’assurance prendra en charge dans ce cas soit la totalité du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée. Ceci, dans le cadre d’un remboursement forfaitaire. Soit la différence entre le salaire perçu en situation normale et celui dans le cadre de l’arrêt maladie lorsque le remboursement est indemnitaire.
Néanmoins, cette prise en charge n’interviendra qu’à la fin d’une période de franchise dont la durée varie de 30 à 90 jours. (le plus souvent). Voire 180 jours selon les types de professions. Durant cette période, l’assurance ne remboursera rien dans la mesure où les salaires continuent d’être versés même en arrêt maladie.

Garantie facultative

Enfin, la garantie de perte d’emploi: Cette garantie est facultative et ne peut être demandée que par des salariés. Ceux-ci sont en CDI âgés de plus de 25 ans et de moins de 55 ans. Et, employés depuis plus de 6 mois (ou 1 an) au moins par le même employeur.
Auss, elle s’applique quand l’emprunteur perd son emploi. L’assurance prendra en charge le paiement d’une partie du capital non remboursé seulement à certaines conditions.
En effet, l’emprunteur doit être inscrit au Pôle Emploi et doit recevoir les allocations de retour à l’emploi. C’est une garantie coûteuse dans la mesureoù elle double le prix de l’assurance. Et, n’est proposée par les banques que lorsque le contrat de travail est très récent. Elle ne sera acquise qu’à l’issue d’un délai de carence (le plus souvent, environ une année) et avec une durée limite d’indemnisation par période de chômage généralement de 6 mois.

Comment Acheter pour louer vous accompagne?

Notamment, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les français expatriés, pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

Acheter pour Louer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • sélection des biens
  • financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à distance.
  • simulation fiscale si besoin.
  • signature chez le notaire à distance.
  • gestion du bien.
  • déclaration fiscale

 Acheter pour louer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien rénové
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Ainsi que, la Nue-propriété
  • et, l’immobilier d’entreprise via les SCPI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix de l’immobilier ville par ville: Rennes à 4 030 euros

Prix de l’immobilier ville par ville: Rennes à 4 030 euros

  Prix m² à Rennes à 4 030 euros/m² en moyenne

 

Prix m² Rennes à 4 030 euros:

Tout d’abord, Rennes est une ville à la pointe dans de nombreux domaines et son marché immobilier l’est tout autant. À seulement 1 h 25 de Paris et 45 minutes de la mer, Rennes séduit de plus en plus d’acquéreurs dont de nombreux Parisiens en quête d’un « bon air de vivre ». La cité est innovante, étudiante, culturelle et gourmande… Et accueillante.

Aussi, les prix du marché immobilier profitent de cet engouement pour la « capitale bretonne » et ne cessent d’augmenter.

Rennes en 4 chiffres clés :

Nombre habitants : 209.860 habitants
Superficie de la ville : 50.39 km2
Rang : 11e ville de France par sa population
Densité de la population : 4.303 habitants au km2

Quel est l’état du marché immobilier à Rennes ?

Tout d’abord, le marché immobilier sur Rennes Métropole se porte très bien. Il est porteur depuis quelques années et les prix grimpent depuis début 2017. Les épisodes de pandémie, ont renforcé l’attractivité de Rennes et de sa périphérie.

Il faut savoir qu’à Rennes tout se vend car tout est recherché : maisons, studios, T1, T2, T3, T4, … Le plus difficile pour les professionnels de l’immobilier, c’est d’avoir les biens dans leur portefeuille. Et pour les acquéreurs, de pouvoir visiter le plus rapidement possible pour se positionner.

Aussi, le marché rennais voit arriver les Parisiens toujours plus nombreux. Ce qui maintient des prix hauts, voire contribue fortement à la hausse.

De ce fait, les prix deviennent inaccessibles pour certains Rennais, et d’autres sont en quête de plus d’espace et de tranquillité. Ils sont donc nombreux à chercher à 30 minutes de Rennes dans n’importe quelle direction.

Le parc immobilier fait la part belle aux maisons avec 85 % des logements qui sont des maisons. Cette ville très dynamique et tonique côté emploi est particulièrement reconnue dans le domaine de la cyber sécurité, du numérique, des industries culturelles et créatives, …

Quels sont les différents quartiers de Rennes ?

Rennes compte 12 quartiers en cœur de métropole, avec chacun leurs caractéristiques.

Tout d’abord, le centre-ville : le quartier le plus cher de Rennes. Il est recherché pour sa proximité avec tous les commerces et les activités culturelles de la ville. Néanmoins, c’est une zone difficile d’accès, avec peu de stationnements et il est loin d’être le plus calme. De plus, certains immeubles anciens coûtent cher à l’entretien. Celui-ci doit se faire dans le respect des normes des Bâtiments de France, afin de préserver leur passé historique et architectural. Les prix à la vente sont très élevés.

Puis, les quartiers à proximité du centre-ville : comme Bourg L’Évêque, le Thabor, Jeanne d’Arc, Saint-Hélier, Arsenal-Redon et le Sud Gare sont des quartiers très prisés. Un bien au prix part dans la journée, voire se vend sans annonce. En effet, ce sont des zones résidentielles et plus agréables à vivre. Côté prix, les biens se situent dans la moyenne haute de la ville !

Ainsi que, les quartiers proches des différentes universités : ce sont des secteurs courus par les investisseurs. Ainsi, le quartier Villejean, qui avait plutôt une mauvaise réputation, est devenu en quelques années particulièrement recherché. On y trouve beaucoup de biens transformés en appartements pour des colocations. Le tout à des prix encore accessibles !

Enfin, les quartiers sud : ce sont les moins chers de Rennes. Mais malgré leur mauvaise image persistante, les investisseurs y transforment aussi des appartements pour des colocations. En effet, il y a une demande des étudiants et jeunes travailleurs supérieure à l’offre pour la location de ce type de logements.
De façon plus général, Rennes est très prisée des investisseurs du fait du marché locatif et de sa forte demande, même si la rentabilité moyenne est en baisse significative.

On ne peut pas parler de Rennes sans évoquer les alentours.

Ainsi, la première couronne de Rennes : attire également les nouveaux arrivants avec des tarifs attractifs. Pacé, Saint-Grégoire, Betton, Cesson-Sevigné, Bruz, disposent de bonnes liaisons en bus pour se rendre en centre-ville de Rennes. Ces communes sont également appréciées pour leur qualité de vie, leurs équipements scolaires et sportifs. Il est plus facile d’y trouver une maison avec jardin à très bon prix.

Et, la deuxième couronne : séduit tout autant les potentiels acheteurs. Montauban de Bretagne, Bédée, Pleumeleuc, Bréal-sous-Montfort et Montfort-sur-Meu, sont des communes qui plaisent. Une condition, être à proximité au moins d’un axe routier rapide ou d’une gare. Le secteur ouest de Rennes avec les deux axes rapides (RN 24 en direction de Vannes-Lorient et RN 12 en direction de Saint Brieuc-Brest) est attractif. Avec des prix nettement inférieurs, ces communes attirent de plus en plus d’acheteurs.

Quels projets ont valorisé le marché immobilier de Rennes ?

Tout d’abord, la LGV avec la nouvelle gare de Rennes sont les principaux moteurs de l’attractivité depuis un peu plus de 3 ans. Ce rapprochement en temps avec la capitale (1 h 25 contre 2 h 20 auparavant) reste une arme de séduction massive.

Aussi, il faut aussi noter, la construction de la deuxième ligne de métro (la ligne B) traversant la ville du sud-ouest au nord-est en démarrant de Saint-Jacques de la Lande pour terminer sur Cesson-Sévigné. La connexion avec la ligne A au niveau de la gare a créé un engouement, le long de son tracé, des acquéreurs de tous types : particuliers, investisseurs, promoteurs en immobilier résidentiel et professionnel.

Aussi, À l’ouest en premières et deuxièmes couronnes, certaines villes se sont équipées de nouveaux équipements sportifs et culturels ainsi que de collèges pour rendre leurs communes plus attractives.

Et demain, quel avenir pour le marché immobilier de la ville ?

Ainsi, de par sa réputation de ville tournée vers les nouvelles technologies, Rennes attire et attirera encore de nouvelles entreprises et donc de nouveaux habitants.

Enfin, dernier fait marquant en date : le groupe Samsic (spécialiste de prestations de propreté, de sécurité et d’accueil, dans de nombreux domaines d’activités, en France et à l’international) a annoncé qu’il allait installer son siège social près de la gare LGV, dans le quartier Euro Rennes. Un vaste programme immobilier, avec cinq bâtiments, qui devrait être achevé en 2023. En plus des locaux dédiés à Samsic, l’ensemble comprendra une tour de grande hauteur (98 m), des logements, des commerces, un hôtel quatre étoiles et un restaurant panoramique… Cette entreprise générera ainsi entre deux à trois cent nouveaux emplois.

Comment Acheter pour louer vous accompagne?

Tout d’abord, nous vous proposons une nouvelle solution d’accompagnement simple et avantageuse. Nous accompagnons les expatriés français depuis leur pays d’expatriation pour investir dans l’immobilier en France.

Aussi, la plateforme s’appuie sur les nouvelles technologies et son réseau de partenaires.

Ce qui permet d’offrir la meilleure expérience aux futurs investisseurs en répondant le mieux à leurs attentes.

 

Acheter pour louer accompagne ses investisseurs dans toutes les étapes nécessaires à l’acquisition :

  • La sélection des biens
  • Le financement si besoin, avec nos partenaires bancaires et la signature des offres de crédit à HK
  • La simulation fiscale si besoin
  • La signature chez le notaire à HK/Asie ou en France
  • La gestion du bien
  • La déclaration fiscale

 Acheter pour louer propose toutes les solutions immobilières dédiées aux expatriés :

  • Ancien rénové en France
  • Immobilier neuf en France
  • Résidences de services
  • Nue-propriété
  • Immobilier d’entreprise via les SCPI